Quelles chaussures choisir pour la pêche en rivière ?

La pêche en rivière est une activité de plus en plus intergénérationnelle, petits y grands s’y adonnent avec bonheur. Mais pour pêcher dans les meilleures conditions, il faut un équipement approprié. Bottes, cuissardes ou waders, lesquels choisir ?

L’intérêt d’un bon équipement

Des pieds mal isolés du froid ou de l’humidité s’exposent à des risques de mycoses, surtout quand l’environnement est chaud ou humide. Les premiers signes sont la desquamation, des coupures entre les orteils voire des crevasses et parfois des démangeaisons. Dans ce cas, il faut demander conseil à une clinique podiatrique à Montréal afin de mettre en place un traitement évitant la surinfection.

Des bottes en caoutchouc ou en néoprène, une doublure en nylon ou un tissu respirant vous permettront de traverser les rivières sauvages tout en restant au sec et à l’abri du froid.

Les critères de choix

Les meilleures chaussures allieront souplesse et confort. Elles seront doublées, proposeront des semelles à crampons plus adhérentes sur les terrains boueux. Un isolant thermique gardera vos pieds bien au chaud.

  • L’avantage du caoutchouc est qu’il est robuste, mais ce matériau est lourd et rigide. Si vous avez les moyens, préférez les bottes en néoprène, plus efficace et plus souple. Il est durable et offre une bonne isolation thermique.
  • Pour la pêche à la mouche et la truite, vous serez obligé de vous poster au milieu de la rivière. Avec des cuissardes, vous privilégierez le confort et une mobilité plus aisée. Mais vous pourrez être surpris par la hauteur de l’eau et vous mouiller quand même !
  • Les waders en nylon ou Gore-Tex seront plus appropriés. Ils feront fonction de coupe-vent et de coupe-froid par la même occasion. Il ne vous restera plus qu’à enfiler dessous un collant technique. Il vous faudra néanmoins des chaussures de wading par-dessus. Soyez attentif au nombre de couches structurantes sur les jambes, il en faut au moins 4 pour résister aux accrocs.
  • Si vous pêchez à bord d’une barque, évitez les bottes : elles se rempliront vite en cas de chute ! Procurez-vous plutôt des waders en néoprène, si vous tombez à l’eau, vous flotterez. Pas de waders en toile surtout, vous couleriez à pic… Certains pêcheurs conseillent le port de chaussures de randonnées étanches et respirantes avec un système de fermeture facile à défaire en cas de baignade imprévue. Des chaussures de nautismes peuvent largement suffire en été.